Capture d’écran 2014-08-15 à 12.11.10

Constat – Penser aux impensés

La mer, demeure aujourd’hui un lieu public d’exclusion pour toutes personnes à mobilité réduite

Se baigner dans la mer en 2014 : depuis les congés payés (1936) durant 80 ans d’aménagement touristique et d’urbanisation du front de mer, les constructeurs, promoteurs et aménageurs ont oublié les millions de personnes à mobilité réduite : ELLES sont « les impensées » des structures touristiques. 

Il y a un retard considérable d’aménagement… POURQUOI ?

« LA MER POUR TOUS » veut INVENTER, FABRIQUER, INSTALLER… proposer des espaces de loisirs, des équipements et des services ouverts sur la mer accessibles à tous et en toute autonomie.

Ce que nous voulons :

« Une qualité d’usage pour tous » quelque soient les différences sur les plans physiques, sensoriels, intellectuels ou d’âges…

« Une autonomie pour des loisirs en toute sécurité » : Accueillir, c’est offrir à son hôte ce qu’il est en droit d’attendre…

« Des aménagements pensés au niveau ergonomique, en fonction des déplacements et des capacités de chacun » : l’espace construit crée, atténue ou supprime les situations de handicap.

Tout cela afin de Penser aux « impensés »…

 

Illustration, deux personnes en fauteuil roulant sont sur la plage, une est embourbée dans le sable

Illustation d’Antoine Voisin