Etude de marché

Ce projet répondra à plusieurs problématiques sociétales : le tourisme et handicap, la mobilité et le vieillissement de la population, l’insertion des sportifs handicapés, l’égalité pour tous aux plaisirs de l’eau. Il s’agira aussi de décloisonner les publics en apportant une mixité et du lien sur les lieux de baignade. Ainsi, la qualité des espaces créés répondra aux attentes « touristiques » des vacanciers dans une approche sociale et innovante.

Dans le cadre du partenariat avec l’incubateur « Alter’Incub », une étude de marché pour « La mer pour tous » a été financée par Le Conseil Régional (AFC – Aide à la Faisabilité Commerciale). Elle a été réalisée par Mme CHAUCHON du bureau d’étude TEMAH en juillet 2014.

Cette étude de marché avait pour objet de valider le besoin des usagers potentiels et l’acceptabilité du dispositif pour les acheteurs potentiels, c’est-à-dire les collectivités. La synthèse de cette étude est téléchargeable ici :  Synthèse étude La mer pour tous.

Elle a été menée en plusieurs étapes :

-      Réalisation d’une étude documentaire pour analyser la demande potentielle et l’offre existante de plages accessibles

-      Evaluation du niveau d’attente de personnes à mobilité réduite à l’égard du projet

-      Entretiens auprès de collectivités pour cerner l’acceptabilité du dispositif

-      Approche des conditions règlementaires à respecter pour implanter un tel dispositif

Analyse de la demande auprès des usagers : choix des activités ?

La très grande majorité des interviewés se rend en bord de mer d’abord pour se promener (25 sur 29). Plus des 2/3 se rendent au restaurant lors de leur déplacement (ce qui devrait inciter les restaurateurs à adapter leurs installations).

Le repos sur la plage, la baignade et les activités sportives concernent exclusivement les personnes de moins de 50 ans.

Analyse de la demande

Critères de choix des plages fréquentées

Le 1er critère de choix porte sur la qualité des espaces de promenade accessibles aux personnes handicapées, ce qui corrobore le type d’activité pratiquée (essentiellement la balade). La proximité avec le domicile arrive en 2ème position, pour 18 des 29 personnes interrogées. La proximité par rapport au domicile est importante, elle est liée à l’existence de transports en commun et au temps de trajet.

L’existence de parkings suffisants et accessibles arrive en 3ème place. L’accessibilité à la plage elle-même arrive en 4ème position, ce qui s’explique par la faible part des personnes qui vont sur la plage se reposer ou se baigner.

critères de choix

Les équipements permettant l’accès aux plages sont parmi les plus appréciés, alors que le fait qu’ils soient incomplets (tapis qui ne vont pas jusqu’à l’eau) pénalisent les personnes à mobilité réduite. Ces appréciations montrent bien l’attention que portent les répondants à des dispositifs complets permettant un service de qualité, y compris à travers les équipements (fauteuil, ombre, pouvoir acheter à boire,…).

Equipement

Perception de l’idée du projet

Le bénéfice principal du projet (accès à la plage et à l’eau) est bien compris et apprécié par les personnes interrogées. L’autonomie, ou une plus grande facilité à accéder à la plage, est également relevée comme un apport du projet à l’existant.

perception de l'idée du projet la mer pour tous

La réponse principale de l'enquête : La plage est plus facilement accessible

L’appréciation des composantes du projet

Les composantes du projet qui retiennent l’attention des personnes interrogées sont essentiellement le ponton et l’ascenseur nautique qui permettent ce qui manque aux installations actuelles, c’est-à-dire d’aller dans l’eau plus facilement.

Les personnes interrogées ont souligné la nécessité de personnes présentes sur le site pour aider les personnes handicapées, ce qui met en lumière le besoin de surveillance et d’accompagnement sur l’installation.

Elements plaisants Elements déplaisants